Morsures de tiques – Le Flamand ignore comment retirer correctement une tique

80 % des Flamands ne savent pas retirer correctement une tique. 64 % pensent – à tort – qu’il n’est pas possible d’être mordu par une tique avec un long pantalon et des longues manches et ne font pas de vérification après une activité dans la nature. Tel est ce qui ressort d’une enquête d’Indiville pour l’Agence Zorg en Gezondheid.

teek - tekenbeet

 

À travers la campagne « Wees niet gek. Doe de tekencheck » (Ne prenez pas de risque, faites le test de la tique), l’Agence Zorg en Gezondheid souhaite encourager la population à se contrôler après une activité dans la nature. Le conseil dans ce cas est le suivant : « Si vous vous promenez dans la nature, vérifiez l’éventuelle présence d’une morsure de tique, retirez-la et surveillez l’évolution de la morsure. » Cela devrait devenir une habitude après une promenade dans les bois, mais aussi après avoir travaillé au jardin ou joué à l’extérieur. La campagne donne aussi des conseils pour retirer correctement une tique. Les responsables espèrent ainsi réduire le risque de développer la maladie de Lyme.

L’étude

L’étude d’Indiville pour l’agence Zorg en Gezondheid a évalué les connaissances et le comportement du Flamand en matière de prévention et de traitement des morsures de tiques à partir d’un questionnaire en ligne structuré ne prenant pas plus de cinq minutes. À travers les panels de Bpact et SSI, 1.093 Flamands âgés de plus de 18 ans ont complété l’enquête. Les résultats ont été pondérés par rapport à la population flamande et sont représentatifs de la population en termes d’âge, de sexe et de province. La marge d’erreur maximale est de +-2,96 %.

Envoyez-nous un mail pour de plus amples informations sur cette enquête

 

Dans la presse

Waarom u op teken moet controleren en hoe u ze moet verwijderen‘ – VRT NWS

Controleer jezelf altijd op tekenbeten na een wandeling‘ – De Standaard
Restez informé grâce à notre newsletter

Error: Invalid or expired token. (89)