Le Belge est de moins en moins déconnecté en vacances

À quelle fréquence le Belge part-il en moyenne en vacances ? Où aime-t-il le plus partir et quel est le plus important pendant ses vacances ? Pour la troisième année d’affilée, Indiville a étudié le baromètre des vacances de Touring.

Vacances au soleil et à la plage en Europe toujours en tête

96 % des vacanciers belges partent au moins une fois par an en vacances en Europe. La France (57 %), l’Espagne (29 %) et les Pays-Bas (27 %) forment le top 3 des destinations de vacances préférées. Les vacances au soleil et à la plage arrivent toujours en tête (23 %), mais les circuits ont également la cote (11 % en 2017 contre 8 % en 2016). Trois vacanciers sur quatre préfèrent toujours les vacances en voiture (75 %), devant les vacances en avion (63 %), en train (16 %) et en car (12 %).

Réservations en ligne et vacances connectées

60 % en moyenne réservent leurs vacances en ligne et passent aussi toujours plus de temps sur internet une fois arrivés à destination. La consommation de données des Belges à l’étranger a plus que triplé depuis la suppression des frais de roaming dans l’Union européenne. Autre constat marquant : nous avons du mal à nous passer d’internet même sur les lieux de vacances où des frais de roaming (très élevés) sont toujours appliqués.  41 % des vacanciers restent aussi accros aux réseaux sociaux en vacances. Un chiffre qui culmine même à 71 % chez les 18 à 34 ans.

Vacanciers plus rassurés

Si le terrorisme influençait encore quelque peu notre comportement en matière de voyages lors du précédent Baromètre des vacances (17 %), nous voyons que la peur a diminué en 2017 et ne concerne plus que 13 % des vacanciers. Nous avons plus peur de tomber malades (47 %) en vacances ou d’être impliqués dans un accident (43 %). Malgré cela, 39 % ne sont pas intéressés par une assistance médicale ou une assurance dépannage à l’étranger.