Wouter Samyn

Partner

Fait la différence …

Mon approche pragmatique de la recherche est liée à une représentation visuelle de haute qualité des résultats. Une large expertise en statistiques m’aide à identifier les connaissances et la technique d’analyse appropriées. Vous ferez de moi un homme heureux en me donnant la possibilité de transformer des analyses statistiques complexes en actions concrètes pour votre entreprise.

Veut faire la différence…

Je crois fermement en la puissance de la recherche. Il arrive trop souvent que la recherche proprement dite ne soit pas utilisée ou que la recherche mette trop peu de points d’action en avant. Dans mon activité professionnelle, je suis constamment à la recherche des résultats qui peuvent faire la différence. Mon ambition est d’orienter les gestionnaires et les autres parties concernées vers des décisions qui feront la différence pour les citoyens ou les consommateurs.
.

A fait la différence …

Le projet qui m’a donné la plus grande satisfaction est un projet de De Lijn qui portait sur l’identification des régions qui avaient besoin de lignes de bus supplémentaires. Cette étude a eu un impact très concret pour les personnes ayant besoin d’un meilleur service de De Lijn. L’étude a donné des résultats utiles et a conduit à un changement dans la façon dont De Lijn utilisait ses ressources. Un autre projet est un projet d’ASA, où nous avons examiné la lourde machine administrative et ses paperasseries des services des douanes belges. Cette étude a permis la création d’ un projet de participation entre la douane belge et les entreprises. Le processus des douanes a été examiné à la loupe et des améliorations ont été mises en place.

Changement le plus difficile …

Dans une de mes présentations pour un centre de jardin avec un bureau de relations publiques, le responsable des relations publiques de l’agence avait eu la brillante idée de me faire faire la présentation en français et en néerlandais. Les diapositives étaient présentées en alternance en néerlandais et en français. Au moment même, cela m’a semblé être une bonne idée car le public était bilingue. Mais ensuite il m’a fallu une soirée entière pour trouver la traduction de tous les outils de jardin possibles et imaginables. Quant au moment de la présentation même, cela a donné lieu à des situations confuses voire drôles car je m’emmêlais les pinceaux entre les deux langues. Un journaliste francophone m’a même posé une question en néerlandais alors que j’expliquais une dia en français, cela ne m’a pas franchement aidé !

Error: Invalid or expired token. (89)